Rechercher

Peut-on se fier aux labels "Made in France" ?

Les bonnes pratiques.


Parce que par définition le consommateur français est méfiant, et il a raison, voici quelques informations sur les labels qui garantissent une fabrication française.


"La mode n'est ni morale, ni amorale, mais elle est faite pour remonter le moral." - Karl Lagerfeld

Alors que le Made in France est plus que jamais dans l’actualité (merci au mariage princier d’avoir mis à l’honneur la maison française Givenchy) il est important de se rappeler que dans le secteur de la mode, le Made in France bénéficie de nombreux attraits. S’il est gage de qualité et de style aux yeux d’une clientèle internationale, consommer français au sein de l’hexagone relève plutôt de l’achat citoyen tant la prise de conscience pour les enjeux environnementaux et sociétaux est forte pour une partie de la population française.

Il serait malheureusement trop facile de réduire la fabrication française à un gage de qualité. Certains ayant depuis longtemps senti le filon et décidé de l’exploiter à fond, il n’est pas rare de trouver de nos jours des vêtements dégueulasses (n’ayons pas peur des mots) arborant fièrement leur étiquette Made in France. L’origine française affichée sur certains vêtements induit donc une certaine défiance chez bon nombre de consommateurs qui s’interrogent sur sa fiabilité. Il n’est en effet pas toujours simple de distinguer ce qui relève de la simple accroche commerciale ou d’une vraie démarche engagée et sincère.


Quid des labels dans tout ça ? Combien y en a-t-il ? Comment sont-ils attribués ? Et la question qui nous préoccupe tous ici : peut-on acheter en toute confiance des vêtements labellisés ?


LES CRITÈRES DU MADE IN FRANCE


Pour commencer, il faut savoir que l’indication de l’origine géographique d’un produit non alimentaire est facultative en Europe. En revanche, à partir du moment où une marque décide de faire apparaître sur ses vêtements le pays de fabrication, il s’agit d’une allégation commerciale qui, d’après la réglementation douanière, doit être justifiée et ne pas engendrer de confusion chez le consommateur sous peine d’être sanctionnée comme publicité mensongère ou tromperie sur la marchandise.

Si le fabricant décide d'indiquer sur son produit une mention d'origine, celle-ci doit se conformer aux règles mises en place par les services douaniers. Le « Made in France » ou « Fabriqué en France » est une mention attestant que le produit en question est de fabrication française. Or, l'origine d'un vêtement peut être complexe à déterminer, notamment quand il est composé de diverses matières premières d'origines différentes et si l'assemblage et la conception sont réalisés dans différents pays.

Une marchandise est considérée comme originaire du pays où a lieu la dernière transformation substantielle ou représentant un stade de fabrication important. Les simples finitions ou le conditionnement ne suffisent pas à conférer l'origine à un produit.


Si le produit est entièrement fabriqué dans un seul pays, c’est plutôt facile.

Concernant les produits qui ont été assemblés ou transformés dans au moins deux pays, seuls sont éligibles au "Made in France" :

  • les produits dont la dernière transformation ou ouvraison substantielle, c'est-à-dire ayant abouti à la création d'un produit nouveau, a été réalisée en France ;

  • les produits dont 45 % de la valeur ajoutée a été réalisée en France.

Ainsi, par exemple, une chemise confectionnée en France à partir d'un tissu chinois peut revendiquer l'origine française.

Il est interdit d'importer des produits étrangers portant une indication quelconque de nature à faire croire qu'ils ont été fabriqués en France ou qu'ils sont d'origine française. Indiquer une origine trompeuse est une infraction qui peut être sanctionnée de 2 ans de prison et d'une amende de 37 500 €.


Le « made in » de la réglementation douanière se différencie des « labels » de marquage national, qui sont fondés sur un cahier des charges spécifique et font intervenir un organisme certificateur indépendant.

ORIGINE FRANCE GARANTIE


Le label Origine France Garantie, sans doute le plus connu de tous, doit sa création en en juin 2010 à la publication du rapport d’Yves Jégo consacré à la Marque France - petite parenthèse. On vous prévient tout de suite. Ce rapport est passionnant, mais un peu long à lire. Prévoyez quelques heures de lecture si vous souhaitez vous y plonger. Poursuivons.


Ce label, simple et compréhensible par tous, est le résultat d’une démarche collective d’acteurs qui souhaitent œuvrer ensemble à la promotion du « produire en France » et à la valorisation des savoir-faire industriels et artisanaux français.


L’association Pro France qui assure la promotion d’Origine France Garantie est composée de chefs d’entreprise soutenant cette démarche. Il s’agit d’une association sans but lucratif dont l’objectif est de donner une information claire et précise au consommateur sur l’origine française des produits, et de faire connaître les entreprises qui fabriquent en France afin de préserver l’emploi en France.


A ce jour, il s’agit du seul label de certification d’origine recommandé par le ministère de l’Industrie. Le label Origine France Garantie se singularise ainsi des autres mentions telles que « made in France », « conçu en France », « Fabriqué en France », etc., qui sont trop souvent auto attribuées et très peu contrôlées.


Ce label est transversal (tout secteur confondu) et incontestable. Ce label est attribué par un organisme certificateur indépendant après un audit qui se fait directement sur le(s) site(s) de production et des contrôles sont ensuite effectués chaque année afin de vérifier que les produits répondent bien à deux critères cumulatifs : une fabrication à 100% en France et au moins 50% de ce qui les compose vient de France. Il est octroyé pour une durée de 3 ans, à l’issu desquels il peut être renouvelé en continuant les audits de suivis sur site de production.


Ce label a un coût pour les entreprises qui demandent à l’avoir. Il faut compter entre 1000€ pour une petite entreprise et 3000€ pour une entreprise de taille intermédiaire (ETI : entre 250 et 4999 salariés) par an. Le prix est fonction de la complexité du produit et du nombre de sites à auditer.


Grâce au marquage de ce label directement sur leurs produits, les entreprises disposent d’un atout pour faire savoir qu’elles produisent en France. Le label est clair, simple, facilement identifiable par les consommateurs et il est le garant de l’origine du produit.


ENTREPRISE DU PATRIMOINE VIVANT


Le label Entreprise du Patrimoine Vivant pour l’excellence des savoir-faire français est une marque de reconnaissance de l’État mise en place pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.


Il est décerné par le ministère de l’Économie et des Finances pour une période de cinq ans. Les critères d’obtention de ce label valorisent la production française de façon très qualitative. L’appréciation de ces critères est confiée à une Commission Nationale indépendante constituée de professionnels. Après un examen du dossier de candidature par l’Institut Supérieur des Métiers, une demande d’avis aux services de l’État en région et aux établissements consulaires compétents, la rédaction d’un rapport d’instruction, des visites d’entreprises par des experts du métier, un examen par la Commission Nationale, la décision finale est ministérielle.


Les maisons labellisées, car on parle ici de maisons, se caractérisent par une histoire et un patrimoine parfois séculaires, des capacités d’innovation et des savoir-faire rares qui ont contribué à asseoir leur notoriété dans le tissu entrepreneurial français. Ces pépites sont la vitrine des savoir-faire français dans des secteurs variés. Elles opèrent dans des domaines où la France bénéficie d’une image emblématique avec un talent commun : celui de proposer la prestation sur mesure, l’article introuvable.


Ainsi, ce label forme un réseau d’entreprises qui partagent les mêmes valeurs. C’est LE label à connaître pour tous les amateurs de prestations et d’articles haut-de-gamme.


FRANCE TERRE TEXTILE


Tout a commencé en 2011 avec le label Vosges terre textile. Lancé en 2015, France Terre Textile c’est aujourd’hui quatre régions (Vosges, Alsace, Nord et Rhône-Alpes-Auvergne) qui sont fédérées autour de ce projet. Car non, la filière textile française n’a pas complètement disparu du paysage textile mondial. Elle est riche d’une diversité de métiers de savoir-faire avec des activités spécifiques qui s’organisent pour survivre : filateurs, mouliniers-texturateurs, tisseurs, tricoteurs, ennoblisseurs, confectionneurs. Si ces métiers ne vous parlent pas, nous vous conseillons de lire notre article sur les acteurs de la filière textile-habillement 😉 Aujourd’hui, c’est 70 industriels issus de ces métiers qui se sont engagés dans ce label qui garantit qu’au minimum 75% des opérations de production de l’article labellisé sont réalisées dans des berceaux textiles français. Ce label assure également le respect des normes qualitatives et environnementales propres à la production textile française.


Le label s’appuie lui aussi sur des organismes indépendants disposant d’ingénieurs textiles spécialisés dans les audits et contrôle de traçabilité. Dans chaque entreprise les contrôles effectués sont :

  • Un audit d’usine tous les trois ans ;

  • Un contrôle de traçabilité ascendant et descendant tous les ans sur au moins cinq produits ;

  • Des picking produits tout au long de l’année, au hasard dans les points de vente, pour contrôler que les produits étiquetés avec le logo respectent les garanties du label.

Encore trop peu connu, ce label est notre petit coup de cœur qui montre que les acteurs de la filière textile-habillement française commencent enfin à réagir et à s'organiser de manière cohérente.

Ainsi s’achève notre série d’articles qui, nous l’espérons, vous aura permis de devenir des consommateurs plus éclairés. Avec un peu d’entrainement il n’est pas difficile de reconnaître des vêtements de qualité et si tel est votre objectif, en y faisant un minimum attention, vous pourrez vous constituer une garde-robe qui vous accompagnera pendant longtemps. Et si vous avez peur de vous tromper, faites confiance aux labels !

Chez Dress in Paris nous ne pouvons que vous conseiller de garder l’œil ouvert. Les beaux vêtements sont partout : chez des grandes marques ou de petits créateurs, en boutique de seconde main ou en friperie. Et lorsque votre regard aura été accroché par LA pièce, surtout touchez la et ressentez sa matière.


La prochaine fois, nous vous parlerons du sujet délicat de la confection des chaussures.


(^v^)

7 vues

© copyright 2018. Galerie Lyncée  /  Mentions légales

  • Noir Facebook Icône
  • Black Instagram Icon
  • Noir Pinterest Icône

DIALOGUE ENTRE MODE ET ARTS